Contenu

Des motifs d’implantation des villes et des bourgs à la révolution urbaine

Le paysage d’aujourd’hui s’appuie en partie sur des structures bâties initiales diffuses, développées, étendues, et parfois abandonnées. Certaines de ces implantations résultent d’un choix de site spécifique, avec des motivations économiques, militaires et religieuses, et balnéaires. Chaque motif interroge le site dans sa géographie physique, son orientation, ses ressources et ses potentiels. Une anse protectrice, une zone de confluence, un pont, un éperon rocheux, ont pu ainsi être mis à profit pour devenir le support initial d’implantations humaines.
JPEG - 164.6 ko
Hédé
Le bourg actuel à gauche, les ruines du château à droite
Le motif économique
La richesse du réseau hydrographique et des ressources locales favorisent la production et les échanges, sur la façade littorale, comme sur l’ensemble du territoire.
 
Le motif militaire
La corrélation entre les 353 communes actuelles et les 280 mottes de châteaux féodaux explique le choix stratégique des lieux. Il s’agit de voir et d’être vu, pour assurer le contrôle et la prospérité du territoire.
 
Le motif religieux
L’église signale la centralité de ses bourgs anciens et constitue un motif paysager très fort sur les lignes de crêtes. La richesse des ressources naturelles justifie l’implantation des abbayes.
 
Le motif balnéaire
Avec l’arrivée du chemin de fer et l’essor du tourisme, le développement des villas borde le littoral, et s’oriente face à la mer.
 
Les implantations en lien avec le socle naturel
L’organisation du bâti s’organise avec le soleil, le vent, les intempéries, la trame bocagère, la topographie… créant ainsi des typologies de bourgs et morphologies rurales et urbaines.
 
La ressource locale
L’implantation du bâti est intimement liée au paysage, par la lumière, la matière et la couleur de ses matériaux.
 
Ville et patrimoine
Dans sa diversité, le patrimoine bâti, religieux ou défensif, d’activité ou résidentiel, des bourgs ou des villes, s’inscrit comme élément fondateur de paysages.
 
La révolution urbaine
La Reconstruction, l’importance des besoins en logements et le développement économique du territoire ont engendré des bouleversements, transformant les paysages des villes et des bourgs ruraux.