Contenu

La recherche de paysages urbains

De la recherche de paysages urbains perçus par les habitants
Alors que la périurbanisation marque le dessin du territoire et les pratiques de ses habitants, elle ne figure pas un paysage. Ces habitants continuent d’apprécier et de distinguer la ville et la campagne. On habite près de la ville de plus en plus loin. On apprécie la vie à la campagne dans des environnements qui vont du petit pôle urbain à la petite commune rurale.
L’Ille-et-Vilaine est par ailleurs caractérisée par la dispersion de son urbanisation, liée entre autre à un important mitage. Aussi, ses agglomérations restent relativement petites ; elles conservent encore sa place à leur centre ancien et on y trouve rapidement à pied des fenêtres paysagères. La densification urbaine, comme l’extension urbaine actuelle, questionnent sur le maintien de cet équilibre et de ce paysage.
 
Une croissance différenciée des territoires
Rennes, la proximité des grands axes routiers et de la côte, induisent une forte croissance dont les effets sur les paysages se distinguent des autres territoires.
 
Périurbanisation : d’importants effets sur le paysage
Le développement de l’urbanisation se fait sentir partout et bouleverse les structures urbaines en place et leur relation aux cadres agro-naturels. Les effets les plus notables sur le paysage sont ceux de l’étalement urbain et de la banalisation des formes, effets plus maîtrisés dans l’agglomération rennaise.